C’est dur le métier de dépanneur informatique

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

C’est dur le métier de dépanneur informatiqueCe matin là, je reçois un appel : “bonjour monsieur, mon imprimante ne veut pas fonctionner”.Je note l’adresse, rassemble mon matériel et me rends sur les lieux.J’arrive dans ce bâtiment situé à deux pas de la plage. Je sonne à l’interphone :”Bonjour, vous venez de me téléphoner pour un problème d’imprimante.”Un bourdonnement retentit au portillon, je le pousse et entre dans le hall de l’immeuble, c’est au troisième étage.Je gravis les escaliers et sonne à la porte. Un bruit de loquet se fait entendre et la porte s’ouvre.J’ai du mal à ne pas faire paraître mon étonnement quand je vois apparaître dans l’encadrement de la porte cette magnifique créature vêtue d’un chandail bleu clair camouflant difficilement une poitrine proéminente.Je devine à travers la mince étoffe les petits tétons qui pointent délicatement. Elle passe la main dans sa chevelure brune épaisse et me dit :”Bonjour, c’est très gentil d’être venu aussi rapidement.”Je la salue et bredouille quelques mots polis.Lorsqu’elle se retourne pour me précéder dans le couloir, la cambrure de ses reins et la rondeur de ses fesses finement galbées dans cette mini jupe blanche finit de mettre mes sens en émoi. Je sens une érection poindre dans mon pantalon.Je me force à me dire intérieurement : “c’est professionnel, tu es juste là pour réparer son ordi, calme-toi”.Elle s’arrête dans l’embrasure d’une porte.”C’est ici que se trouve mon bureau !”J’entre dans cette petite pièce tout juste éclairée par le soleil matinal, caché par de grandes tentures marron.Je m’installe devant la machine et commence à faire quelques manipulations expertes devant la dame souriante (je crois qu’elle s’est rendue compte de mon trouble, cela à l’air de l’amuser).Après deux minutes de recherches, je m’exclame :”c’est normal que l’imprimante ne fonctionne bursa escort pas, les pilotes sont mal installés. J’aurais besoin du CD-rom qui vous a été livré avec l’imprimante.”La belle quarantenaire se penche alors vers un tiroir situé au bas d’un vieux buffet me faisant découvrir ses longues jambes effilées et laissant remonter sa jupe jusqu’au haut de ses belles cuisses. J’entrevois la fine lame d’un string blanc découpant symétriquement ses deux belles fesses dodues. Je sens à nouveau le désir monter à travers moi et tente d’en apercevoir un peu plus tout en essayant de rester discret.Elle se relève tenant à la main le CD, ouvre l’emballage et passe par dessus mon épaule pour l’insérer dans le lecteur.Son parfum floral envahit mes narines, je sens ses opulentes mamelles aux pointes durcies frôler le haut de mon dos. Je crois que je vais craquer !!!Je me lève brusquement, l’att**** par les bras et plonge ma tête dans cette poitrine qui me faisait tant envie. Je l’embrasse goulûment, la soulève pour l’asseoir sur le bord de la table.Sa mini-jupe remontée jusqu’aux hanches, je descends ma braguette et saisit dans la main ma queue raidie comme jamais, prête à exploser. J’écarte la fine étoffe de son string avec ma main libre et ——“Monsieur, monsieur, vous rêvez, le CD-rom vient de démarrer vous pouvez continuer ! »Je sors doucement de ma torpeur, mon cerveau a pris le pas sur la réalité, mes fantasmes se sont déchaînés intérieurement me faisant sortir du monde réel pour quelques instants.Je m’excuse poliment et me remet au travail. Je tapote fébrilement sur le clavier, essayant de me concentrer au mieux sur ma tâche.« C’est bon, vous pouvez brancher le câble à l’arrière de l’imprimante, dis-je. »L’imprimante était posée sur un petit coffre face à l’ordinateur, à côté de la fenêtre et ses belles tentures. Avec un petit escort bursa sourire au coin des lèvres, la belle se lève de sa chaise en m’effleurant une fois de plus avec son énorme paire de seins bien fermes. Son parfum envahit à nouveau mes narines. Je me dis intérieurement : elle l’a fait exprès, elle a envie que tu la prennes.Elle s’approche du petit coffre et au lieu de s’accroupir, se penche une fois encore en avant afin d’introduire le câble, laissant à nouveau découvrir l’intégralité de sa croupe rebondie, la ficelle du string ayant totalement disparu entre ses deux montagnes charnues.Ce coup-ci, je n’y tiens plus, je me lève d’un bond, faisant rapidement sauté ma braguette, j’att**** la belle par les deux hanches et frotte ma queue tendue à l’extrême contre la fente au creux de son fessier.A ma grande surprise, la belle ne se montre pas farouche et accueille mon assaut par un petit cri de plaisir. Je m’aperçois que sa petite culotte est totalement trempée. J’écarte le mince bout de ficelle qui masquait son intimité et présente l’extrémité de mon sexe devant l’entrée de la grotte.Je la pénètre d’un seul coup, hum, c’est chaud, c’est humide, ça glisse parfaitement. Je commence à entamer de lents va-et-vient sous les gémissements de plaisir de mon hôte.« Vas-y, que tu es dur, défonce-moi la chatte !! »Je m’agrippe des deux mains à cette paire de seins qui me faisaient tant envie et accélère le mouvement. A ce niveau d’excitation je crois que je ne vais pas tenir longtemps.Je me retire et d’un geste ferme sur l’épaule, la force à s’agenouiller. Elle s’exécute et se retrouve le visage face à mon membre extraordinairement gonflé qu’elle avale voracement en me caressant les couilles des deux mains. Quel pied ! De mes mains libres, je m’amuse de ses deux grosses mamelles pendant que sa bouche accélère les va-et-vient sur bursa escort bayan ma hampe.Je pousse l’ordinateur d’un coup sec et assoit la belle sur la table, les jambes écartées et le sexe grand ouvert. J’att**** ma bite de la main et la dirige vers l’orifice suintant de désir. J’entame une seconde série de mouvements à l’intérieur de sa chatte humide à souhait. Les hurlements de plaisir de ma belle résonnent dans la pièce. Le mouvement cadencé de ses deux gros nichons m’hypnotisent.C’en est trop, je sens la sève monter rapidement de mes testicules, un cri de jouissance monte de mon gosier et ——–« Monsieur, ça y est le câble est branché. Oh, vous êtes encore perdu dans vos rêveries ? »Le bourdonnement de l’imprimante me ramène péniblement dans le moment présent.« Ca y est, ça fonctionne, vous êtes vraiment mon sauveur !!! »Elle se jette à mon cou et dépose un baiser vigoureux sur ma joue, collant à nouveau son impressionnante poitrine contre mon torse (je crois que je vais décéder!!)Nous nous rendons dans le salon afin d’établir la facture de l’intervention. Elle me fait asseoir dans un confortable canapé près d’une table basse, s’installe juste face à moi dans fauteuil et commence à remplir le chèque. Les jambes à demi écartées et la mini jupe légèrement relevée laissent apparaître une nouvelle fois l’objet de tout mon désir : ce minuscule carré de satin blanc qui recouvre son mont de vénus.Je n’y tiens plus et me ———————– pince violemment le bras gauche afin de rester dans la réalité. Je pousse un petit cri étouffé.Elle lève la tête : « Tout va bien ? »Je bredouille : « oui oui » et att**** le chèque de 30 euro qu’elle me tend, un attirant sourire toujours fixé sur les lèvres.Je me lève et prend congé, elle garde ma carte de visite. Une autre fois peut-être que j’aurai plus de chance.Je dévale deux à deux les marches d’escalier encore troublé par cette étonnante rencontre, une grosse boule toujours bien dure au creux du pantalon.C’est dur le métier de dépanneur informatique à domicile, vous ne pouvez pas savoir !!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir