Ma Belle-Maman

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Ma Belle-MamanCeci est une histoire fantasmée. Le récit n’est pas très étoffé, veuillez m’en excuser, mais j’ai écrit assez rapidement pour une sorte d’essai.Un matin, alors que je ne travaillais pas, ma belle-mère demande à ma femme si elle peut passer à la maison afin de déposer des affaires pour elle. Rendez-vous est donc pris pour 9h, 9h30, ma femme est partie au travail, je suis seul.. N’ayant rien à faire hormis ça, je ne programme pas de réveil. C’est la sonnette de l’interphone qui me sort du lit. “-C’est belle-maman” dit-elle alors que je décroche. J’habite au 3ème étage, j’aurais le temps de me changer le temps qu’elle monte, mais je préfère rester en caleçon, me disant que ça peut générer une situation intéressante. “Toc-toc”, j’ouvre la porte, ma belle-mère est habillée exactement comme je le voulais. Une robe bleue, moulante, bien décolletée que je lui avais vue porter quelques semaines auparavant. Elle n’est pas très courte, remonte quand même au dessus du genou, avec un ourlet de dentelle qui rend le tout sexy. Ma belle-mère n’est pas un canon de beauté, e, elle est petite et a pris du poids, mais sa poitrine s’en est retrouvée gonflée et avec des habits qui la mettent bien en valeur, elle peut être assez excitante. Son visage n’est pas trop ridé, et elle était une belle femme il y a encore quelques années.Je n’avais jamais trop fantasmé sur elle auparavant, mais lorsqu’elle a porté cette robe la première fois, j’avoue avoir été un peu émoustillé. Nous ne nous entendons pas particulièrement bien, elle est assez acerbe et peut-être parfois assez désagréable, comme assez douce à d’autres moments. Disons que l’on s’entend un peu comme chien et chat.Aujourd’hui, j’ai même le droit à une remarque sur mon accoutrement, comme je m’y attendais. “-Bonjour, ça va? — Ca va et vous? — Oui, bon tu me reçois en caleçon, ça ne se fait pas hein, tu aurais pu enfiler un pantalon..Je lui réponds en souriant que j’ai déjà la gentillesse de ne pas l’accueillir nu, elle pourrait s’estimer heureuse. — Ah ben ça aurait été mieux, à la limite me dit-elle avec son sourire coquin, qu’elle arbore de temps en temps— Ben dites-donc, coquine, vous avez envie de voir un petit jeune nu? Claude ne vous suffit pas? Claude est mon beau-père, il a 57 ans, je ne connais pas trop le rythme de leurs rapports mais je me doute qu’il ne doit pas être très élevé, je lui tends donc une perche afin qu’elle en parle un peu— Oh ben tu sais, Claude, hein, c’est un ptit vieux, hein, il n’est plus très en forme” me dit-elle en rigolant.Je ne mords pas dessus et lui propose un café, qu’elle accepte. Nous nous asseyons sur le canapé, l’un à coté de l’autre, légèrement en biais pour pouvoir se parler. Sa robe s’en trouve légèrement remontée, ses cuisses rondelettes apparaissent un peu plus et me font un peu d’effet. Nous parlons de choses et d’autres, puis je relance le sujet de Claude : “-Alors comme ça, le bon Claude n’est plus trop porté sur la chose? dit-je en souriantElle sourit et commence à s’ouvrir à cette discussion, toujours sur un ton léger— Eh bien, si, il a envie, ce n’est pas le problème, mais bon, il n’est plus très endurant. C’est papy hein, il me monte dessus et c’est fini— Ah mince, bon eh bien après, il vous reste des objets hein, vous n’avez pas de sex-toy? :)— Oh tu es fou, Claude est bien trop vieux jeu pour ça.Cette discussion continue de m’émoustiller un peu, d’autant plus que je lorgne de plus en plus dans son décoletté alors qu’elle est tournée de trois quarts vers moi. Je peux voir son sein gauche de coté, à moitié découvert, et mon érection continue doucement. J’essaye de la contenir un peu mais je me dis qu’après tout, il arrivera ce qui doit arriver. — Bon et il arrive encore à avoir des érections? Parce que le tableau que vous me dressez n’est pas très flatteur là :)C’est alors qu’elle penche son regard vers mon nevşehir escort entrejambe. Je suis assis en mi-tailleur à sa droite, la jambe gauche repliée sous mes fesses, et l’autre sur le canapé. Mon caleçon étant légérement flottant, mon érection commence à se voir, une bosse se forme et le tout bouge doucement. — Ben dis-donc, qu’est-ce qu’il t’arrive, c’est notre discussion qui te fait de l’effet comme ça? — Dites-donc coquine, vous n’êtes pas obligée de regarder hein..— Ben ça attire l’oeil hein, ça n’arrête pas de bouger! — Oh bien oui, je ne contrôle pas tout vous savez, la discussion que l’on a n’aide pas vraiment, pas plus que la robe que vous portez..— Ma robe? Qu’est-ce qu’elle a ma robe? — Ne faites pas l’innocente, elle est un peu choisie pour faire sexy..— Ah mais je suis une vieille, je ne suis pas censée te faire de l’effet hein. Elle dit ça sans tourner son regard vers le mien, mais uniquement vers la bosse qui commence à sortir doucement par la jambe de mon caleçon..— Ah eh bien, je crois que vous allez bientôt pouvoir comparer avec Claude, lui dit-je en souriant. — Dis-donc, tu es un obsédé, tu as une érection alors que tu es à coté de ta belle-mère! — Ah mais je ne fais rien moi, comme je vous le disais, je ne contrôle pas tout. C’est comme vous, regardez votre robe qui remonte de plus en plus..Je vais bientôt voir votre culotte!— Ah oui mais quand même.. Elle ne détourne plus son regard maintenant, elle pose sa tasse de café, et je vois ses yeux briller, sa langue passer au bord de ses lèvres comme elle le fait de temps en temps, ce geste m’excite bien et là, c’est le final, ma bite est complétement bandée, et sort maintenant de 2-3 bons centimètres de mon caleçon, dans sa direction!— Eh bien, vous faites la choquée, mais vous n’arrivez pas à regarder ailleurs hein? Ca fait longtemps que vous n’avez pas vu un sexe bien dur comme ça? — Ah ça oui, ça fait longtemps que Claude ne bande plus aussi fort.. — Ca vous fait de l’effet, avouez? dis-je en remontant complétement le coté de mon caleçon et en empoignant mon sexe délicatement afin de le laisser se redresser— Oui.. Enfin non, je n’ai pas le droit hein, c’est mal, répond-t’elle en riant.— Il ne faut pas que ça vous fasse de l’effet? Je ne vois pas trop où est le souci, vous êtes une femme et vous avez encore vos besoins, regardez, vous ne la lachez pas du regard.. Ca vous excite de la regarder hein? Avouez!— Rohh, oui, j’avoue, voilà tu es content? — Vous voulez la toucher? — Oh tu es fou!! Je sais qu’elle en meurt d’envie, je lui prends la main, et la pose directement sur mon sexe bien dur.— Oh mais tu es fou si Claude ou ma fille l’apprenaient!— Je ne vois pas comment ils pourraient l’apprendre, et puis ce n’est jamais que toucher un gros sexe n’est-ce pas? Vous ne faites rien de mal.Machinalement, elle empoigne ma bite, et commence à la caresser. — Eh bien, petite coquine, vous n’êtes plus timide? — Oh non mais tu es fou, j’arrête”. Et elle enlève sa main. Je lui réponds “ok, comme vous voulez. Je vais me mettre à l’aise par contre”D’un coup, je me redresse. Debout devant elle, j’enlève mon t-shirt, je baisse mon caleçon, et mon sexe rebondit à quelques centimètres de son visage. Elle ne réussit pas à en détourner son regard. — Ca va aller si je reste comme ça? Vous allez réussir à vous retenir? Allez-y, profitez-en, ce n’est pas tous les jours que vous allez pouvoir en toucher une comme ça..Et prise par une force qu’elle ne doit pas pouvoir maitriser, son poignet remonte vers mon sexe, l’empoigne de nouveau, et commence à le masturber doucement.— Oh, dis-donc, elle est bien dure, et grosse. J’en connais une qui doit être contente!Elle commence à avoir chaud et se passe la main sur le corps. — Ah mais si vous commencez à vous caresser devant moi, ça ne va pas aider à me faire perdre mon érection.. Ca vous plait hein, belle-maman? acıgöl escort De pouvoir tenir la bite de votre gendre dans la main? Ca vous plait de me branler? — Oui, oui ça me plait répond-elle en faisant semblant d’y être obligée.— Ca vous excite? — Ouiiiii— Remontez-votre robe, j’ai envie de voir votre culotte!— Dis-donc, tu te rends compte de ce que tu demandes à ta belle-mère? proteste-t’elle faiblement— Allez, ne vous faites pas prier, c’est donnant-donnant!Elle s’exécute alors sans broncher de sa main gauche, tout en laissant la droite sur ma bite toujours au garde-à-vous.Ses cuisses sont assez dodues, si bien qu’on ne voit qu’un triangle bleu, sa culotte est de la même couleur que sa robe. — Ecarte les cuisses, petite cochonne!Je la tutoie volontairement, pour instaurer une légére autorité, et elle écarte ses jambes immédiatement-Est-ce que ta petite culotte est mouillée? Touche-la!Sa main gauche descend vers son pubis, elle passe la main sur le fin tissu et me répond : — Oui, elle est trempée— Eh bien petite coquine, ça te plait, on dirait de toucher ton gendre hein? Réponds!— Oui ça me plait, tu as une belle bite! “Elle me caresse de façon très habile, je sens le plaisir monter doucement en moi. La situation est incroyable, moi, à poil devant ma belle-mère assise sur mon canapé, robe retroussée, les jambes écartées de façon indécente, avec une tache sur sa culotte en satin, entrain de me masturber comme une pro. On sent tout de suite l’expérience de la femme mure. Alors je commence à descendre les mains vers son décolleté.— Allez, maintenant tu vas me montrer tes nichons, sors-moi ces gros seins de leur carcan, ils étouffent là-dedansC’est moi qui écarte le décolleté et sors ses gros seins tombants. — Quels gros nibards bien excitants lui dis-je— Ils sont moches, ils tombent! répond-elle— Moi je les trouve bien, assez gros pour y mettre ma bite..— Comment? — Vous n’avez jamais fait de branlette espagnole? — Non! — Allonge-toi dis-je en la tutoyant de nouveau, je vais te montrer. — Elle s’exécute et s’allonge sur mon canapé, je lui dit de prendre ses seins et de les serrer sur ma bite que je colle sur sa poitrine après l’avoir enjambée. La situation est indécente : Ma belle-mère est maintenant complètement dominée, sous mes jambes, avec ma bite que je frotte entre ses deux seins, elle sert elle-même l’étau se refermant sur mon sexe. J’approche de plus en plus mon gland de sa bouche.— Ca te plait hein? Tu es une vraie petite cochonne, sors ta langue maintenant et lape mon gland!— Sa langue est épaisse et courte mais elle arrive à donner des petits coups sur ma bite et l’humecte rapidement.— Oh c’est pas vrai, tu fais ça trop bien, tu n’as jamais fait ça à Claude ou à un autre? — Là tu es entrain de le faire. Tu as envie de gouter à ma queue hein? Dis-le? — Non, non, je ne ferai rien de plus.— Tu es sûre? Petite menteuse, regarde comment tu essayes d’avaler ma bite à chaque fois que je l’approche de ta langue de cochonneEt là je me libère de ses seins, remonte légèrement sur sa poitrine et approche mon sexe de sa bouche qui s’ouvre immédiatement. — Allez, tu la veux hein? Tu veux me sucer? — Oui oui! Je lui enfourne mon sexe dans la bouche et là commence la plus belle pipe qu’on ne m’ait jamais taillée. — Putain quelle cochonne, tu es une experte, tu as du en sucer de la bite pour en arriver là hein? — Hmmm, mmmmhhpfff— Elle est bonne la mienne? — mfff ouiii mfff— Ca te plait de sucer la bite de ton gendre hein? — Hmmmf oh oui ça me plait, elle est bonne, elle est grosse!— Ca te fait mouiller de sucer la bite du mec de ta fille hein? — Mpfff ouiiii!— Tu repenseras à ma bite maintenant, quand tu feras l’amour à Claude? — Oui oui, ça m’excitera, mfff mmff!!Je sens le plaisir monter, je retire alors mon sexe ne désirant pas jouir tout de suite, mais profiter de la avanos escort formidable opportunité qui m’est offerte de m’exciter sur ma belle-mère!— Allez, attends, arrête ou je vais tout te gicler dans la gueule!Je me lève et lui dit de rester allongé puis je descends vers sa chatte. Sa culotte est trempée, j’en profite pour l’insulter encore, en la traitant de petite catin, que ça la faisait mouiller comme une chienne de suçer son gendre.Elle me réponds ” – Oui, tu m’excites salaud, viens lécher ma chatte, viens lécher la chatte de ta cochonne de belle-mère”Je lui retire sa culotte et la porte à mes narines— Oh ça sent la femelle en chaleur! Ca faisait longtemps que tu n’avais pas mouillé comme ça hein? — Oui trop longtemps, vas-y, fourre ta langue dans ma chatte!Je pose la culotte sur la petite table et lui écarte les cuisses. Sa position est indécente, sa chatte est rasée mais encore jolie pour son âge, j’enfonce mon visage dedans et commence à la bouffer. Elle commence à se lâcher : “- Vas-y oui, bouffe-moi, bouffe-moi, broute la chatte de ta belle-mère!Ca t’excite hein? Petit pervers! Après tu vas me mettre ta grosse bite hein S’il te plait?— On verra, si tu es sage, lui dis-je tout en lui léchant la chatte comme un fou, et en lui rentrant un doigt dans l’anus!— Ah qu’est-ce que tu fais? Pas par là, tu es fou— Arrête petite cochonne, je suis sur que tu aimes, ton gendre qui te met un doigt dans le cul; tu aurais pensé ça un jour hein? — Non, espèce de fou, tu m’humilies, hein, tu aimes? — Ca te plait hein? Dis que tu es une petite pute!— Oui une vieille salope, ça me fait du bien ce que tu me fais, continue, doigte ta belle-mère, bouffe ma chatte!Après quelques minutes d’un bon cunni, elle crie d’un coup comme une folle et resserre ses cuisses sur moi. Sa jouissance a été énorme. Je me releve, la redresse dans la foulée. Elle est décoiffée, parait aux anges. Je lui dit de se déshabiller complétement. Photos http://cu5.io/F4ew4wElle enlève sa belle robe et se retrouve complétement à poil. — Mets-toi à quatre pattes comme une bonne chienne que tu es! Elle s’exécute, j’ai son gros cul offert devant moi, ma bite est bien tendue et je l’approche de sa chatte encore trempée. Je présente ma bite à l’entrée et je lui dis : — Tu la veux? — Ouiiii— Tu veux quoi? — Ta bite!! — Dis-le mieux que ça!— Je veux la grosse bite de mon gendre dans ma chatte de salope!Et je lui enfonce d’un coup, elle lâche un cri de surprise, puis je l’astique directement! — Ah grosse chienne, tu es encore serrée pour ton âge, ça te plait hein? — Ah oui, ouiii, putain c’est bon de se faire prendre comme ça par un petit jeune, putain! Elle qui n’est jamais vulgaire se lâche complétement— C’est mieux qu’avec ton mari hein? — Ah oui ta bite est bien plus grosse, plus dure, jamais il ne m’a fait jouir comme ça! Prends moi comme une chienne!Je lui att**** les cheveux et lui tire la tête en arrière, en lui donnant des tapes sur ses grosses fesses — Tu penseras à moi maintenant quand il te prendra! Et tu te toucheras quand il sera endormi à coté de toi, en pensant à ma bite, d’accord? — Oui, ouiii! Après quelques minutes d’un limage intensif, elle jouit encore en criant comme une truie, je me retire et lui dit que je vais lui jouir dans la gueule! — Tiens grosse truie, je vais te jouir dessus, garde tes lunettes de cochonne, tu vas être souillée par ton gendre! Oooooooooohhh je viens sur ma belle-mère putain!!! — Ah oui oui, donne-moi ton jus, je vais tout avaler, c’est bon!!j’éclate en longs jets de sperme sur son visage et dans sa bouche, elle avale ce qu’elle peut et le reste part sur ses cheveux et ses lunettes..Je m’affale sur elle, alors qu’elle prend ma bite pour la nettoyer complétement..— Alors? C’était bien de se faire prendre par son gendre? — Ah putain, tu es un vrai obsédé, ça change de Claude!— Cochonne va, tu pourras revenir, je te prendrai sur la table ou à quatre pattes par terre, comme tu voudras!— Hum, d’accord mais là, je voudrais bien prendre une douche. Nous l’avons prise ensemble, je lui ai remis un coup dans la baignoire, et elle est reparti comme si de rien n’était…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir