Ma femme me trompe avec mon père – Partie 3

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Ma femme me trompe avec mon père – Partie 3Suite…Alors que j’étais rentré à la maison, mon père et Coralie rentraient une bonne heure plus tard, en moi-même je me suis demandé s’ils avaient remis ça où s’ils étaient juste restés sur la plage. Mon père passa à côté de moi en souriant, il me fit une tape sur l’épaule et dit « C’était une super ballade, je m’en souviendrais longtemps ! ».« Ça va mon chéri ? » me demanda Coralie « On a fait un grand tour en moto, et après on s’est baigné c’était génial, je vais prendre une douche… » Elle me glissa à l’oreille : « Tu me rejoins ? »Encore perturbé par ce que j’avais vu sur la plage, je décida tout de même de la rejoindre sous la douche, elle était déjà nue et avait commencé à se savonner. J’avais décidé de prendre mon courage à deux mains et à tout lui révéler, mais je la sentais particulièrement excitée, elle n’en avait pas eu assez sur la plage ? Elle prit mon sexe entre ses mains, se tourna et dirigea mon sexe vers son anus… « Vas-y j’ai envie comme ça… » Chuchota-t-elle.Elle se pencha au maximum en avant, posa ses mains sur le sol de la douche et poussa son anus contre mon gland : «Vas-y !» répéta-t-elle.La vue de son petit cul ouvert devant moi provoqua immédiatement une érection involontaire, je ne pouvais pas résister, je mouillais le bout de mon gland avec de la salive et entrepris de la sodomiser, à ma grande surprise, son anus s’ouvrit facilement et mon sexe entra presque entièrement dans son cul. C’était la première fois qu’elle me laissait faire ! Elle commença à gémir et à bouger son petit cul pour que je commence mes va et ankara escort vient. J’étais mal à l’aise, je savais que mon père l’avait dépucelé quelques heures plus tôt… Au bout de quelques secondes à peine, je ne pu me retenir et j’envoyais tout mon foutre dans son cul. Elle se releva sans un mot, un peu déçue, mon foutre qui coulait le long de sa cuisse… Elle continua à se laver sous la douche, sans dire un mot, puis sortie de la salle de bain. Je me sentais vraiment idiot, et surtout je n’avais pas eu le courage de lui parler, il fallait pourtant que l’on s’explique tous les deux… Le soir, un ami de la famille nous avait rejoint pour passer la semaine avec nous. C’était un ami d’enfance de mon père, Gérard. Le repas fût bizarre, mon père était en grande forme, il riait, buvait, racontait des blagues de cul, Coralie ne disait pas un mot et moi j’avais cette image de ma femme en train de jouir dans ses bras, et aussi de cette sodomie bizarre sous la douche…Épuisé de cette journée, je décidai d’aller me coucher, Coralie me suivie au lit, ce soir-là on ne se parla pas à part quelques banalités. Je ne savais pas comment aborder le sujet, et puis je ne voulais pas faire un scandale, surtout avec l’ami de mon père à la maison…Vers minuit, Coralie se leva, pour boire un verre d’eau sûrement vu la chaleur qu’il faisait en ce mois de juillet. Pourtant, cinq minutes plus tard, Coralie n’était toujours pas revenue au lit. Doucement, dans le noir, je sortis de la chambre pour voir si elle était dans la cuisine. Personne… C’est alors que je vis de la lumière dans le jardin, et là, depuis le salon je pouvais voir mon père assis sur un transat au bord de la piscine, en caleçon, Coralie assise à califourchon sur lui en train de l’embrasser à pleine bouche, et Gérard juste derrière elle qui lui malaxait les seins sous sa nuisette. J’ai failli m’étouffer, je n’en revenais pas qu’elle avait encore envie de faire l’amour ! Et pourquoi Gérard était là ? Mon père lui avait parlé de leur après-midi sur la plage ? Sûrement…En tout cas, il ne prenait pas de gant et se comportait avec elle comme si c’était une pute… Gérard retira la nuisette de Coralie, ils avaient tous les deux sortis leurs bites et se faisaient sucer l’un après l’autre, Coralie assise sur le transat et eux debout de chaque côté. Ils riaient, se comportant avec elle sans aucune retenue, ils enfournaient leurs bites, la prenaient par les cheveux, lui roulaient des pelles, puis enfournaient à nouveau leurs bites dans sa bouche en lui donnant de petites claques sur la joue. Je pouvais entendre tout ce qu’ils disaient car la porte-fenêtre était grande ouverte, je me cachais derrière le canapé du salon pour observer la scène…« Putain t’as pas menti, elle est vraiment chaude ta belle-fille ! » dit Gérard d’un air amusé. « Et Homer il ne dit rien ou il est pas au courant ? ». « Tais-toi, il dort, bien sûr qu’il n’est pas au courant ! » Répondit Coralie. Mon père dit alors « Allez, on ne va pas traîner, on va passer aux choses sérieuses !». Il prit Coralie par les hanches pour la diriger, il la fit mettre à genoux sur le transat, Gérard se plaça devant pour que Coralie puisse continuer de le sucer et mon père se plaça derrière, et commença à lui ramoner la chatte. Mon père tira ses hanches d’un coup sec pour entrer le plus profond possible et s’écria : « Prends ça salope !! ». Coralie fut tellement surprise qu’elle faillit mordre le sexe de Gérard qui se mit à rire !Dans mon petit coin, j’observais la scène sans rien pouvoir dire ou faire, je passais pour le cocu, peut-être même l’impuissant incapable de satisfaire sa femme ! Mais une nouvelle fois cette scène m’excitait terriblement, je voyais les gros seins de Coralie se balancer pendant qu’elle se faisait ramoner le cul par mon père pendant que Gérard se faisait sucer des couilles jusqu’au gland, les yeux fermés, la bouche grande ouverte et la tête penchée en arrière, les mains autour de la tête de Coralie, il faisait un petit gémissant de satisfaction. Je voyais mon père qui appréciait vraiment sa petite chatte, il tenait fermement ses hanches pour que chaque mouvement soit bien profond.Soudain Gérard se recula brutalement : « Oulah, je ne vais pas tarder à jouir moi, j’ai envie de profiter de son petit cul moi aussi ! » dit-il en riant. Mon père se retira, il laissa la place à Gérard qui lui fourra sa bite dans la chatte dans un râlement de plaisir, il faisait des mouvements lents pour profiter au maximum tout en massant les fesses et le dos de Coralie qui posa sa tête sur le transat pour que Gérard puisse rentrer le plus profondément possible. Mais rapidement Gérard se retira et éjacula sur le cul de Coralie dans un râlement de plaisir « Putain ton cul Coco il est sublime !! Ça faisait des années que j’avais pas baisé une fille aussi canon que toi… T’es vraiment bonne, il doit se régaler le Homer !! »…A suivre !

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir