Notre esclave sexuelle au Cap d’Agde (5)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Notre esclave sexuelle au Cap d’Agde (5)Les amants pervers 4 : notre esclave sexuelle au Cap d’Agde (5ème partie)Nous avons donné rendez-vous à Manon directement sur le port. Quand nous arrivons, elle est là à se dandiner d’un pied sur l’autre. Son attitude m’énerve un peu, j’ai déjà envie de lui coller une fessée mais je n’oublie pas que nous nous sommes promis de lever le pied sur les punitions.Elle porte son éternel short en jean mais elle a opté pour un haut rayé bleu et blanc cette fois. Elle a ajouté une casquette pour compléter sa tenue de petit mousse. Pour ma part j’ai juste un tee-shirt avec rien en dessous. Enfin si, un slip quand même, que je compte bien retirer dès que possible. Moi non plus, je n’aime pas les marques de bronzage.Nous lui claquons la bise comme à une bonne copine. Aussitôt après sa naïveté coutumière refait surface, tout en mastiquant son chewing-gum, elle nous demande :-Ce n’est pas ce gros yacht là quand même, le bateau de votre copain ?Nous n’avons pas le temps de répondre que l’ami en question descend la passerelle en nous interpellant. C’est un homme d’une cinquantaine d’années, barbu et jovial, bursa escort genre bon vivant, ce qui ne va pas sans un certain embonpoint.-La mer est calme aujourd’hui, clame-t-il. Avec ce soleil, je vous promets une sortie dont vous vous souviendrez les filles !Il accompagne cette dernière remarque d’un clin d’œil plein de sous-entendus. Manon fait la grimace, le bonhomme n’est pas au goût de la demoiselle. Son expression change cependant quand elle voit qu’un autre homme nettement plus jeune vient d’apparaître sur le pont.Notre ami reprend, tout en serrant la main de la jeune femme :-Je me présente, Richard, propriétaire du bateau. Je suis un très bon ami de Greg et Axelya mais là je ne vous apprends sans doute rien. Vous devez être Manon ? Le gars qui m’accompagne, c’est Thomas. Il est cool, vous allez voir, je suis sûr que vous allez bien vous attendre.Je fais signe à Manon de jeter son chewing-gum, en accompagnant mon geste d’un regard noir. Nous embarquons. C’est tout juste si elle ne saute pas sur Thomas. Ils se content de baisers sur les joues, enfin, pour le moment, mais j’ai dans l’idée que la situation va très vite escort bursa escalader…Richard n’est pas fan de plaisance à voile. Lui, son truc, c’est plutôt les gros moteurs. Cette fois encore il ne manque pas de pousser les chevaux à fond et nous nous retrouvons rapidement au large. Manon cramponne sa casquette tout en regardant la mer. Thomas descend en cabine et nous ramène des bières. Elles sont bien fraîches. Manon essaie d’entamer la conversation :-Tu es de quelle origine ?-Française.-Oh pardon ce n’est pas ce que je voulais dire… Je suis gourde comme dirait Axelya… De quelle région ?-Des Antilles. Allez t’inquiète, rien de grave, tchin !Il cogne sa canette contre la sienne et boit une bonne gorgée.-Et maintenant, dit Greg, vu que nous sommes loin de la foule, en pleine mer, si on se mettait à l’aise ?-Très bonne idée mon chéri !Je passe mon tee-shirt par-dessus la tête. Mon slip l’accompagne très vite. Je suis tout à fait à l’aise, tous ces hommes m’ont déjà vue nue. Disons même que nous avons partagé des moments d’intimité.Je ne peux pas m’empêcher de taquiner Manon :-Allez ma belle, toi aussi, fais nous un petit bursa escort bayan strip !Comme je sais qu’elle est du genre à se faire prier, je rajoute :-Elle n’a pas l’air au premier abord mais c’est une sacrée exhibitionniste, la petite. Adepte du bronzage intégral dans son jardin. Vous voulez que je vous montre les photos ? J’ai mieux encore, Greg a ramené sa caméra…-Oh non, s’il vous plait ! dit Manon tout en retirant son haut.Les hommes ont tout le loisir d’admirer sa superbe poitrine.Nous passons le reste de la matinée à prendre le soleil et à boire des bières. Pendant que Thomas et Greg préparent des sardines sur le grill, Manon et moi piquons une tête dans la mer.J’adore me baigner entièrement nue. Nous nageons un moment côte à côte puis je me rapproche de Manon. Je la saisis par la taille. Elle se laisse faire. Je colle ma bouche contre la sienne et nous échangeons un long baiser. Je sais que Richard nous matte depuis le pont et cela contribue à mon excitation. Je caresse les seins de Manon, glisse ma main entre ses cuisses. Je branle cette petite salope, nous faisons l’amour dans la mer. Nous retenons notre souffle car nous nous retrouvons souvent la tête sous l’eau. J’ai deux doigts dans sa chatte, elle se lâche complètement. Je sens son vagin se contracter, elle jouit. Elle m’embrasse à nouveau et me chuchote : « merci Maîtresse ».

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir