Le garde 2

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Le garde 2Je pris la serviette dans la commode, et sans le regarder lui dit-je te rappelle que je fais du foot, donc j’en vois souvent des bites, ça me fait pas grand-chose.Je quitte la salle de bain, referme la porte et monte dans ma chambre.Quel con je me dis, qu’est ce qui m’arrive, pourquoi suis-je attiré par les hommes ?J’entre dans la deuxième salle de bain et prends ma douche, mes poils étaient collés par le sperme de la veille, sous la douche l’excitation me reprend, j’ai envie de ma branler.J’entends mon pote entrer dans ma chambre, ça me donne une idée, je fini de me laver et passe la serviette autour de moi. J’entre dans ma chambre et fais mine d’être surpris de le voir, je vais à mon armoire et cherche un caleçon, dos à lui, je laisse tomber ma serviette et passe un caleçon.Puis continuant à chercher dans mon armoire, j’enlève mon caleçon propre pour mettre un slip, toujours dos à lui. Une fois fini j’explique la scène en indiquant que deux jours sur la selle m’avait irrité l’entre jambe et donc je préférais les slips. Il ne répondu pas. Ma bite était mieux mise en valeur dans un slip et j’espérais un regard de lui. Rien.Déçu, je m’habille et on descend tous les 2 pour manger.A la fin du repas, mes parents proposent une partie de boules derrière la maison, pendant cette partie, ma mère me montra les draps du lit de mon copain qui était sur le fil et qu’il fallait les monter tout à l’heure.La partie terminée, on rentra tous à la maison, arrivé dans ma chambre, on remarque que l’on a oublié les draps.- moi : je vais aller les chercher, merde ma mère a dû fermer à clé.-lui : laisse tomber je vais dormir dans mon duvetIl sort son duvet, et là une odeur de bois envahie la chambre, suite à la nuit dernière les duvets étaient imprégnés d’une forte odeur de fumée très désagréable.-moi :tu vas pas dormir là-dedans, ça pu vraiment-lui : si si, ce n’est pas graveA ce moment je me dis que j’ai l’occasion de passer une nouvelle soirée agréable.-moi : ha non ça sent vraiment trop fort, je vais aller voir pour récupérer les draps, tant pis. -lui : ben non emmerde pas tes parents-moi : sinon on dort ensemble dans mon grand lit, moi je m’en fou, et toi ?-lui : ok ça m’ai égalChouette j’avais une occasion en or pour me rapprocher de lui, j’hotte mon pantalon et mon tee-shirt pour rester en slip, me dirige vers mon armoire anadolu yakası escort et toujours de dos, j’enlève mon slip et cherche lentement un caleçon « ample ».Me voyant ainsi, il rigole et me demande pourquoi je me change alors que mon slip est propre. Je lui dis que d’habitude je dors à poil, et que je n’aime pas dormir avec un slip qui me sert, que je cherche donc un caleçon ample.Sur ces dires, il me propose de dormir à poil si ça me chante, j’hésite mais entre l’excitation et la peur je sens ma bite se durcir, je prends vite le caleçon et me dirige toujours de dos vers la salle de bain.Devant le lavabo, j’essaye de mettre de l’eau froide sur ma bite mais au contraire, je commence à bander, tout à coup, ma mère m’appelle pour m’informer qu’on avait oublié les draps, je lui réponds que l’on s’était débrouillé que tout était bon. Le fait de parler à ma mère me fit débander automatiquement, je rentre donc immédiatement dans ma chambre et trouve mon pote dans le lit en tee-shirt en train de lire une BD.Avait-il un caleçon, lui qui m’a proposé de dormir à poil, dort peut-être aussi à poil ?Je me glisse sous les draps à coté, et découvre qu’il a un slip, zut.Je coupe la lumière lui souhaite bonne nuit et continue à parler de notre week-end. Je n’ai qu’une envie c’est de prendre sa bite dans ma main, comment faire pour savoir si il le souhaite aussi. Ses allusions dans la salle de bain, ses regards complices durant la soirée, que cela veut-il dire, je me fais peut être des idées, il faut que j’en ai le cœur net, j’emmène donc la discussion sur la soirée d’hier, en parlant de l’homme. Je lui dis :-je me demande si l’homme ne s’est pas branlé sous son duvet cette nuit.-lui : ha bon pourquoi-moi : parce que dans la nuit je ne dormais pas et j’ai entendu des bruits qui ressemblaient à une branlette, pas toi ? -lui : non moi je dormais bien- moi : donc tu ne t’es jamais réveillé de la nuit ?-lui : si une fois-moi : et alors tu n’as rien entendu ?-lui : si, j’ai bien entendu des bruits.Perplexe, excité, qu’a-t-il entendu ? Va-t-il enfin me dire si il a vu quand il m’a branlé ou pire quand j’ai sucé l’homme. Il fallait que je sache.-moi : et alors tu as entendu quoi ?-lui : tu veux vraiment savoir ?Ça y est, il m’a vu j’en étais sure, j’ai honte et je suis excité, si il a accepté de dormir dans le même anadolu yakası escort lit que moi alors qu’il m’a vu hier, c’est qu’il devait aussi être excité.-moi : ben oui, qu’est-ce que tu as entendu, pourquoi ne pas me le dire tout simplement.-lui : en vrai je suis resté longtemps réveillé et je t’ai vu avec l’homme, je faisais semblant de dormir. Tu sais avec la lueur du feu on voyait bien. Tu as vraiment aimé ? Je ne savais pas que tu étais PD ?Je lui racontai toute l’histoire et il écouta sans rien dire. -moi : Je ne suis pas PD comme tu dis, je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça, mais c’est vrai que j’ai trouvé ça bon. Je ne t’ai jamais vu avec une fille non plus.-lui : non c’est normal je ne suis jamais sorti avec une fille- moi : ha bon, à 18 ans, ça ne te manque pas ?-lui : si mais je suis plutôt timide et je n’ose pas les accoster.-moi : et tu te branles souvent ?-lui : oui assez, comme toi je pense.Voulait-il que je le branle ? Si je lui prends la bite et qu’il ne veut pas ?-moi : tu étais excité hier quand tu nous regardais ?-lui : ben oui évidemment, je même commencé à me branler quand tu le suçais- moi : tu ne t’es pas fini ?-lui : non vous avez fini trop tôt, je ne voulais pas que tu me vois, j’ai donc arrêté.-moi : et depuis tu t’es fini ?-lui : nonJ’avais qu’une envie, c’était de le finir.-moi : tu sais, j’ai des remords par rapport à hier, mais j’ai trouvé ça très bon, faudra que tu essayes un jour.-lui : pourquoi pas mais il faut que je trouve quelqu’un.Cette fois c’est sure, il veut qu’on fasse quelque chose ensemble, je bande comme un fou, je reprends de la salive et me lance.-moi : ben écoute si un jour tu veux essayer, moi je veux bien être ce quelqu’un.Grand silence, pas de réponse, j’ai dû le choquer, je ne sais plus quoi faire, puis je sens sa main sur mon ventre. Je suis soulagé, je pose la mienne sur son slip, il descend sa main sur mon caleçon et il commence à caresser ma bite. Il bande autant que moi, je fais la même chose et passe ma main sous son slip. Je lui descends maladroitement son slip, il m’aide et l’enlève complètement, puis on tee-shirt. Je le branle lentement dans un grand silence, lui me caresse toujours à travers mon caleçon puis il passe sa main dessous et caresse enfin ma bite. J’ai attendu ce moment si longtemps, j’en profite et le brusque pas, je le laisse anadolu yakası escort faire.Je voudrais le sucer, mais je ne sais toujours pas ce qu’il cherche réellement, une simple branlette entre pote ou une relation avec un homme ? je me glisse sous les draps et pose ma tête sur son ventre à quelques cm de son sexe que je continue à branler tout doucement. De temps en temps je lui malaxe les couilles, il pose sa main sur ma tête et me caresse les cheveux, doucement il pousse ma tête vers sa bite, c’est sure il veut que je le suce. Je me fais pas prié et commence à lécher son gland, puis prends sa bite en pleine bouche et commence un va et vient toujours aussi lent.Il gémit, continue à me caresser les cheveux, puis tire mes cheveux pour que je remonte, nos visages sont faces à faces, dans le noir complet, et il me présente ses lèvres, un petit bisou, puis deux et encore. Pendant ce temps nos mains sont occupées à se branler mutuellement. Nos bouches sont maintenant collées et nos langues se mélangent lentement.Il me laisse faire, c’est à moi de prendre les initiatives, je suis beaucoup plus à l’aise que la veille, je voudrais lui faire un 69Je me tourne donc, pousse les draps, me retrouve face à sa bite et continue à avancer mon cul vers son visage, il prend ma bite dans sa main et la porte à sa bouche. Il me suce assez rapidement et je sens que je ne vais pas tenir très longtemps. Je décide donc de me mettre entre ses jambes et de le sucer, j’ai le cul en l’air et ça m’excite. Lui aussi doit sentir qu’il va jouir car il me repousse la tête.Je remonte à ses côtés, et viens lui proposer ma bouche, nos bouches s’enlacent de nouveau, nos mains recommencent à nous masturber, je vais éjaculer, il le sent, j’accélère ma masturbation, et ne pouvant me retenir, j’éjacule et lâche tout le foutre un peu partout. Je n’arrête pas ma branlette et alors que je suis en train de me finir il éjacule à son tour dans un grognement de plaisir.On se retrouve cote à cote toujours la main sur la bite de l’autre du sperme un peu partout, je lui propose de prendre une douche, on se dirige tous les 2 dans la salle de bain et alors que j’allume la douche en attendant l’eau chaude, il se baisse et me lèche le sexe avec mon sperme.On se retrouve sous la douche à se caresser mutuellement, je le lave et le savonne abondamment, je me frotte sur lui pour récupérer du savon, il me frotte à son tour. Une fois rincé et séché on retourne dans la chambre et se recouche toujours sans rien dire. On s’endort comme ça, nu tous les 2 sans se toucher, le matin personne ne parla de cette histoire et il partit comme prévu.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir