Plaisance du Voyageur (3)

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Big Dicks

Plaisance du Voyageur (3)Un mois et demi passé en compagnie de Lucie où elle avait eu le temps de tout m’apprendre. Ayant plus ou moins apprécier une soirée où ma logeuse se sentait dominatrice. M’obligeant à porter un collier à chien et une laisse complètement nu. Pour ainsi boire dans un bol rempli d’eau sur le plancher du salon et lui embrasser le dessus des pieds. Lucie trempant quelques biscuits au beurre dans un verre de lait en guise de gâterie. Je devais m’agenouiller devant elle, sortir la langue et japper quelques fois pour obtenir l’offrande. La dame qui ne portait qu’un t-shirt gris pâle assise sur le divan. Avec sa grosse vulve poilue bien en vue. Remontant mes embrassades tout le long de ses jambes charnues. La chatte bien mouillée pour se faire laper l’entrejambe pendant une bonne demi heure. Une fois satisfaite elle voulait se faire baiser dans sa chambre. M’indiquant qu’elle voulait se faire fourrer comme une chienne. Et que je devais y aller à fond. Pénétrant son antre chaude de façon sèche et rude. Un peu comme Liane Cartman et son plombier de race noire dans South Park. Ma tige entrant et sortant dans sa fente à grande vitesse. Pour ensuite me retirer et éjaculer sur son dos. Un peu déstabilisé par cette façon de faire. Insatiable et complètement allumée par la situation. La madame qui voulait le faire au moins trois fois. Mon corps droit appuyé à la diagonale sur le rebord du lit. Pendant que Lucie faisait aller son arrière train penchée debout sur ma verge tendue. Ses coudes appuyés sur le petit bureau devant. Faisant perdurer l’accouplement sur plus d’une heure. Pour la finir avec la traditionnelle position du missionnaire complètement exténué. Ses mains sur mon fessier et ses jambes droites dans les airs. Déployées tel les ailes güvenilir canlı bahis siteleri d’un aigle jouissant. Exprimant on plaisir charnel. Vint le vendredi suivant lisant une note sur mon bureau tôt le matin…Lucie – Salut mon cher amant…Je serai absente pour aujourd’hui et pendant toute la duré de la fin de semaine…Alors tu n’auras pas à travailler durant ces trois jours…Mes deux amies Agathe et Lina devraient passer durant la journée…Alors tu sais ce qu’il te reste à faire…Essais d’assurer s’il te plaît…Ciao…Les deux femmes dont Lucie m’avait parlé précédemment. Qu’elle voulait me présenter lorsqu’elle serait satisfaite de mes performances sexuelles. Fin prêt à me farcir ces deux sexagénaires en chaleurs. Les deux dames apparaissant en milieu de journée pour me faire la bise. Arrivant dans une rutilante Berline noire de Mercedes Benz. Il y avait Lina âgée de 68 ans. Blonde aux yeux bleus portant des lunettes. Très bien habillée portant un chandail turquoise rose et jaune avec des motifs gitans puis une jupe noire. Fort souriante et sympathique. Un peu plus petite que moi mesurant 5 pieds 4 pouces. Une femme mince avec une poitrine tombante moyenne. Fort probablement grand-mère plusieurs fois propriétaire de la voiture. Humectant son doux parfum soyeux. La désignant comme une femme de nature calme et douce. Puis Agathe âgée de 67 ans. De même grandeur que son amie. Aux cheveux gris platines coupés courts et aux yeux noires portant des lunettes. Un peu enrobé avec une forte poitrine tombante. Portant une camisole blanche presque transparente et un short d’été bleu marin. Pouvant voir sa brassière blanche à travers le tissus léger. Fort sympathique elle aussi et sûrement grand-mère plusieurs fois. Elle me dévorait güvenilir illegal bahis siteleri littéralement du regard et avait le verbe facile…Agathe – Alors…C’est toi le jeune amant de Lucie…Moi – Exact…Agathe – On a dix ans de plus vieille qu’elle…Çà ne te fais pas trop peur…Moi – Non…C’est correct…Lina – Tu sais pourquoi on est là…Moi – Oui…J’en ai une bonne idée…Agathe – Nous les femmes…On préfères discuter avant…Et apprendre à se connaître…Tu fais du sexe tarifié…Moi – Enfin…Je sais pas trop…Lina – Alors…Pour 200 dollars…Tu passes les deux prochains jours avec nous…Moi – Je ne crois pas avoir trop le choix…Agathe – T’as quel âge en passant…Moi – 23 ans…Lina – Wow…23 ans…Avec nous deux…J’en crois pas mes yeux…Les deux dames me tournoyants autour pendant toute la journée. Lina qui préparait un véritable souper de roi. Avec du flétan et de la macreuse de boeuf grillée, du calamar frit, une sauce miel et dijon, une mayonnaise à l’orange et une purée de courge musquée. Puis Agathe qui faisait de la pâte feuilletée pour faire des croissants. Aidant celle ci à préparer ses petites douceurs matinales. La madame fort câline qui se coller constamment contre mes flancs. Frottant ses gros seins mous et sa chatte chaude par moment sur mon corps. Affublé d’une forte érection. Elle savait appuyer sur les bons pitons pour m’allumer…Agathe – Alors…Une fois la pâte levée vers 23 heures…Il ne restera plus qu’à les badigeonner d’oeufs…Et à les enfourner pendant 12 minutes…À 350 degrés…Mon cher jeune homme…Caressant discrètement ses voluptueuses courbes en me regardant. J’avais royalement envie de l’enfourner celle là sur le champ. Déjà qu’elle dégageait une chaleur et une güvenilir bahis şirketleri odeur fort intense. Décuplant mon attirance sexuelle envers elle par mille. Le chaleureux festin dégusté ainsi que deux bouteilles de vins vidés. Les deux femmes un peu fatiguées décidant d’aller dormir tôt (21 heures 30). Moi faisant de même allant vers mon lit. Agathe se dirigeant vers le premier salon et Lina dans la chambre de Lucie. Recevant la visite d’Agathe vers 22 heures 30. Visiblement en manque de chaleur humaine. Prête à se faire enfourner avant ses croissants qui devaient être cuits une demi heure plus tard…Agathe – Fais çà vite…J’ai la chatte en feu…Enlevant sa robe de nuit blanche pour venir m’embrasser dans mon lit. Portant toujours sa petite culotte grise foncée en trémoussant son entrejambe sur ma cuisse gauche. Mes pratiques sexuelles toutes prodiguées avec Lucie. Était dans l’optique d’avoir une plus grande endurance d’accouplement. Enlevant son sous-vêtement pour venir la prendre en levrette. La madame qui se faisait fourrer en vitesse avec un cadran exposé devant indiquant 22 heures 26. La chatte bien mouillée de la cyprine coulant vers l’intérieur de ses jambes jouissant. Hyper chaude y allant de quelques vocalises soutenues. Mes mains sur ses hanches pour l’entreprendre un peu plus vivement. La demi heure arrivée la madame qui me demande d’arrêter mes intrusions pelviennes. Se retirant pour ainsi aller faire cuire ses croissants au fourneau. Revenant quinze minutes plus pour ainsi me chevaucher et se faire finalement ensemencer. Très très intense elle savait comment se faire aller sur une tige dressée. Notant que la dame prenait souvent des pauses pour venir m’embrasser avec la langue. Avec sa grosse poitrine molle appuyée contre mon torse. Et son corps ultra chaud baignant de sueur…Agathe – Hunnnn…Hunnnn…Hunnnnnn…Ouiiiiiiii…Ouiiiiiiiiiiiii…Affalant son corps voluptueux contre le mien. M’affirmant que Lucie m’avait bien éduquée. Me souhaitant une bonne nuit car elle désirait aller prendre une douche et retourner dormir au salon.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Yayımlayan

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir